Companies news of 2012-01-01 (page 1)

  • Artprice lance ses enchères en ligne
  • Number of Ion Community Users Triples, Spurred by Open Access to DNA Sequencing Protocols...



    Artprice lance ses enchères en ligne

    PARIS, January 1, 2012 /PRNewswire/ --

    Artprice en sa qualité d'opérateur de courtage aux enchères réalisées à distance par voie électronique (article 5 de la loi ndegree(s) 2011-850 du 20 juillet 2011) avec ses 1,3 million de membres dans plus de 90 pays lance ses enchères sur Internet le 18 janvier 2012 conformément à ses précédents communiqués.

    Depuis le 27 décembre 2011, les membres d'Artprice peuvent déjà saisir leurs lots, pour bénéficier au maximum de la visibilité de la campagne mondiale de lancement. Plus d'info: http://web.artprice.com/classifieds/info?l=fr

    Alors que plus de 90% des acteurs du marché de l'Art étaient fermés entre Noël et le Jour de l'an, Artprice à déjà enregistré plusieurs milliers de lots. Les premières remontées clients font état d'une grande simplicité d'usage et d'un service rapide pour l'utilisateur.

    Selon thierry Ehrmann, fondateur et PDG d'Artprice, -le train de l'Histoire est cette fois lancé et Artprice est dans ce train que rien ne peut arrêter désormais. Il fallait être simplement très patient et opiniâtre contre ce monopole de près de 500 ans aujourd'hui aboli en suivant un chemin de croix législatif de 12 ans-. Cette perte de monopole qui est pour Artprice une victoire, profite aussi à la France qui ne cesse de chuter depuis plus de 40 ans passant du premier au quatrième rang et qui cette année, par l'apport de chiffre d'Artprice peut aspirer à retrouver un rang digne de sa tradition et son rayonnement sur le marché de l'art.

    Une campagne mondiale sur la presse artistique et financière axée sur les USA, l'Europe et l'Asie démarre ce lundi 2 janvier 2012, avec en parallèle une campagne de marketing virale sur Internet.

    Le lundi 9 janvier 2012, Artprice ouvrira la présentation des lots aux enchères, pour être en phase avec la marché de l'art qui reprend dans le monde, comme chaque année la deuxième semaine de janvier.

    Un niveau de confiance rarement égalé sur Internet.

    L'alliance avec le leader mondial Escrow.com, le leader mondial de la gestion de séquestre en ligne (escrow signifie en langue anglaise " séquestre ") garantit aux parties une transaction 100% sécurisée du paiement des oeuvres. Ce dernier a su répondre en tous points à l'exigence du cahier des charges d'Artprice. La volonté d'Artprice de sécuriser la transaction avec une très bonne connaissance de l'économie numérique, permet d'émettre le postulat que le niveau de sécurité sur les enchères et l'ensemble des services Artprice, compte tenu de ses développements informatiques et process juridique sont supérieurs à l'ancienne économie.

    Le principe d'Artprice réside avant tout sur des membres parfaitement identifiés, avec des oeuvres où les acheteurs peuvent utiliser à tout moment, sur l'ensemble de nos pages, grâce à l'accord , INTERPOL's Stolen Works of Art database, permettant à la clientèle d'Artprice de vérifier si l'oeuvre présentée fait l'objet d'une poursuite judiciaire.

    A contrario de services de ventes aux enchères grand public et notoirement connus, Artprice impose à sa clientèle une présence judiciaire permanente qui donne, la confiance nécessaire au bon déroulement de la Place de Marché Normalisée en tant qu'opérateur de courtage aux enchères réalisées à distance par voie électronique. Artprice travaille depuis 5 ans avec près de 70 polices judiciaires de différentes nationalités, ce qui a permis à Artprice d'établir un niveau de confiance rarement égalé sur l'Internet, renforcé par la collaboration constante avec les Artistes, les Ayants droits et les Experts.

    La vraie force d'Artprice est la notion de compte séquestre et mainlevée dans lequel Artprice a conceptualisé tous les scénarios juridiques possibles pour que l'enchère réalisée soit incontestable dans un niveau de confiance rarement égalé sur Internet. Ce séquestre est le même principe qu'utilisent les notaires ou les avocats lors de transactions.

    Les taux très bas pratiqués par Artprice changent intégralement l'économie du marché de l'art.

    Les Professionnels de l'Art, collectionneurs & ayant droits se rapprochent d'Artprice car les taux très bas pratiqué par Artprice changent intégralement l'économie du marché de l'art. Ces taux dégressifs sont de 9% à 5% ( Tranches: taux 0 US$ - 7 500 US$: 9%; 7 500,01 US$-15 000 US$: 7%; plus de 15 000,01 US$ : 5%). Pour thierry Ehrmann -le taux de 5% sur les oeuvres de plus de 15000 euros est susceptible de faire basculer des pans entier du marché de l'Art car ce type d'oeuvre est parfaitement normalisé et se traite depuis 30 ans presque toujours à distance au vu des documents légaux que produisent obligatoirement les vendeurs sur Artprice.

    En parallèle Artprice va mettre en place des marques blanches et/ou franches pour des acteurs majeurs du marché de l'art , notamment les Maisons de Ventes qui feront d'Artprice et sa Place de Marché Normalisée, leur Hébergeur technique de ventes aux enchères sur Internet Ce qui, pour Artprice, qui n'est pas une M.V.V., sera naturellement une deuxième source de profit à travers ce deuxième métier.

    Artprice est donc ouvert à la demande de plus de 3 600 Maisons de ventes clientes et partenaires et près de 7400 experts qui ont déjà manifesté, de manière concrète, le besoin impératif de rejoindre la Place de Marché Normalisée d'Artprice pour maintenir leurs rangs dans le Marché de l'Art mondial et passer le cap vital de la dématérialisation des ventes aux enchères d'art.

    Internet, et plus généralement, la révolution du numérique, ont littéralement broyé de manière mondiale la mono-économie des salles des ventes physiques qui n'est désormais qu'un simple canal de vente pour la Maison de Vente aux enchères et qui constitue, de surcroît, au coeur des métropoles, soit une charge locative désormais superflue, soit un élément d'actif immobilier non optimisé pour les Maîtres d'enchères.

    Face à la crise financière et économique mondiale qui sévit plus que jamais, Artprice constate à nouveau, comme en 2008, une progression extrêmement importante du nombre d'oeuvres mises en vente sur sa Place de Marché Normalisée, avec une accélération des achats-ventes. On est donc en droit de penser que les ventes au enchères suivront la même trajectoire. On peut en toute logique considérer que la crise économique et financière est une opportunité de forte croissance pour la Place de Marché Normalisée d'Artprice.

    En effet, l'histoire du marché de l'art comme tous les marchés, tend naturellement à privilégier le circuit le plus rapide, le moins coûteux en terme de frais, le plus liquide et celui qui permet de trouver un prix de marché en temps réel avec une masse critique d'intervenants et, bien sur, une information transparente sur l'intégralité des prix et indices.

    La Place de Marché Normalisée d'Artprice répond exactement à ces cinq points. Artprice avec son modèle de gratuité intégrale pour sa Place de Marché Normalisée absorbe ainsi plus rapidement que prévu le marché mondial des ventes de gré à gré. Il devrait en être de même pour les enchères en ligne grâce à des taux extrêmement compétitifs.

    Artprice est désormais confortée par près de 7 ans de croissance exponentielle de l'offre, l'évolution par année est disponible dans le document de référence d'Artprice 2010 déposé et en ligne à l'A.M.F sous le numéro D.11-0784 depuis le 25 août 2011. En 2010, Artprice confirme avoir constaté un volume d'environ 6,3 milliard d'euros d'oeuvres d'art avec un taux de ventes estimé à approximativement, de l'ordre d'un tiers sur lequel Artprice n'était pas commissionné.

    Il est nécessaire de préciser que seule Artprice, détient et protège, au titre de la propriété intellectuelle, l'ensemble du process unique au monde pour rejoindre la Place de Marché Normalisée (R) et s'affranchir véritablement de l'ancien système des salles des ventes physiques que l'on peut aisément comparer avec les corbeilles des bourses et l'arrivée des ECN (Electronic Communication Network) qui ont laminé les corbeilles de l'ensemble des places boursières mondiales principalement avec l'effondrement des coûts d'intermédiation.

    L'Art, véritable valeur refuge dans les crises majeures.

    La presse économique et patrimoniale (LeMonde The New York Times, F.T,A.F.P., Reuters, Bloomberg, ....) indique régulièrement que les oeuvres d'Art de qualité sont une vraie valeur refuge dans les crises majeures. Artprice, Christie's et Sotheby's et de grandes maisons de ventes internationales confirment le statut de l'oeuvre d'art comme valeur refuge (c.f. l'Agefi avec un interview d'Artprice). Artprice, malgré une situation économique et financière mondiale très sombre, réitère l'évolution positive du Marché de l'Art en 2011 tant sur le volume, que les prix atteints, quelques soient les pays, avec des records systématiques de nombreux artistes du top 500 d'Artprice.

    Cette confiance se retrouve sur tous les continents. Au même titre que l'or, les oeuvres d'Art depuis des siècles, ont toujours été, historiquement, une valeur refuge face aux crises de grande ampleur et notamment aux violentes dépréciations d'actifs financiers que l'économie mondiale va continuer d'affronter en 2012/2013.

    Des alliances seront annoncées prochainement permettant à Artprice d'être présent sur l'ensemble des continent avec des partenaire locaux.

    L'avenir d'Artprice en 2012 et du Marché de l'Art passe nécessairement par l'Asie.

    Artprice a été la première agence de presse dans le monde à annoncer et certifier chiffres à l'appui, en 2011 que la Chine était devenue dans le marché de l'Art la première puissance mondiale sans contestation possible devant les USA en 2011. En avant première en 2012, les chiffres du marché de l'art de l'année 2011 d'Artprice confirment la suprématie de la Chine dans son premier rang.

    C'est donc avec une logique implacable qu'Artprice prépare patiemment l'ouverture d'une filiale et des salles machines à Hong Kong qui est le laboratoire d'essai de la République Populaire de Chine et la porte d'entrée de toute l'Asie. Hong Kong est déjà dans les cinq premières places du marché de l'art mondial. De même, des accords avec des acteurs majeurs tels que les opérateurs de ventes aux enchères et les grandes foires d'art asiatiques vont permettre à Artprice d'étendre la diffusion démarrée en 2011 de ses rapports spécifiques du marché de l'Art en Asie, pays par pays. Pour simple exemple, Singapour devrait dépasser la France en Art contemporain dans peu de temps. C'est dans ce contexte qu'Artprice et Art Stage Singapore, la plus grande foire d'art contemporain en Asie (avec Art HK) renforcent fortement cette année 2012, leur partenariat éditorial et leur stratégie marketing. Artprice sera aussi partenaire stratégique d'Art HK (Hong Kong).

    La domination absolue d'Internet en 2012 dans le marché de l'art.

    L'Internet en 2012, n'est donc que la simple prolongation de l'ordre par téléphone des années 80 avec en plus, la reproduction parfaite de l'oeuvre pour l'acheteur, le succès incontestable d'Artprice en est la preuve, il restait donc une ultime étape, la plus dure : la normalisation du marché de l'art qu'a réalisée Artprice en 14 ans en imposant son standard unique et gratuit par sa Place de Marché Normalisée (R).

    Les banques de données d'Artprice ont depuis 1987 fait autorité sur ces sujets et à ce titre ont fait d'Artprice, dans un premier temps (1987/2004) le leader mondial de l'information normalisée sur le Marché de l'art avant d'aborder la dématérialisation qui passait forcement par la normalisation que constituent les 18 banques de données d'Artprice avec des acquisitions dans le monde entier de Sociétés d'éditions ou de fonds éditoriaux d'art.

    L'ensemble des process industriels d'Artprice formant ses banques de données est déposé et protégé notamment par l'A.P.P. (Agence de Protection des Programmes). Ces process industriels normalisent le Marché de l'Art (ID artiste, ID oeuvre, ID catalogue raisonné, ID bibliographie, ID estimation/économétrie...) avec plus de 180 millions de données et indices propriétaires.

    Ce savoir-faire unique au monde est parfaitement expliqué dans la vidéo en 5 langues qui décrit Artprice : http://web.artprice.com/video

    Artprice réalise le meilleur parcours boursier en 2011 et demande d'admission au compartiment B.

    Pour information, l'action Artprice malgré la crise sur les marchés, surperforme sur l'année 2011 avec + 472 % depuis le premier janvier 2011 avec environ, un volume traité de 873 millions d'euros, soit une moyenne jour d'environ 3,2 million d'euros et connaît à ce jour la meilleure performance du marché réglementé, l'Eurolist by Euronext (A, B, C).

    Artprice répondant à l'intégralité des critères d'admission au Compartiment B pour l'exercice 2011 va effectuer auprès des Autorités de Marchés sa demande d'inscription sur le segment B d'Eurolist avec la présentation de sa candidature auprès du Conseil Scientifique des Indices de NYSE Euronext pour intégrer les différents indices liés au Compartiment B.

    Artprice invite ses actionnaires et le marché pour comprendre précisément cette révolution législative et historique de 5 siècles et l'impact sur Artprice à lire en 72 questions- réponses courtes et pédagogiques la synthèse des interviews juin/octobre 2011. Liens Internet ci joint sur Actusnews (Diffuseur Professionnel d'Information Réglementée autorisé par l'AMF):

    http://www.actusnews.com/communique.php?ID=ACTUS-0-25687

    Enfin, Artprice invite ses nouveaux et futurs actionnaires qui désirent connaître l'historique de la Société à prendre pleinement connaissance de son information réglementée et très détaillée dans son Document de référence Artprice 2010 déposé et en ligne, à l'A.M.F sous le numéro D.11-0784 depuis le 25 août 2011. Artprice, avec plus de 12 ans de communication réglementée à l'Eurolist, met un point d'honneur à produire toute l'information nécessaire aux professionnels des Marchés financiers, mais aussi aux néophytes du Marché de l'Art. Toutes les questions des 18 000 actionnaires d'Artprice trouvent systématiquement leurs réponses dans l'information réglementée d'Artprice qu'elle diffuse en ligne sur Internet sur son propre site et sur celui de son diffuseur, homologué par l'AMF, ActusNews.com .

    Source: http://www.artprice.com (c)1987-2012 thierry Ehrmann

    Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 27 millions d'indices et résultats de ventes couvrant 450 000 Artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 3 600 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 6300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 1 300 000 membres (member log in), ses annonces, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée(R) mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d'Art (source Artprice).

    Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris : Euroclear : 7478 - Bloomberg : PRC - Reuters : ARTF

    Sommaire des communiqués d'Artprice :

    http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

    Découvrir l'alchimie et l'univers d'Artprice http://web.artprice.com/video

    Suivre en temps réel toute l'actualité du Marché de l'art avec Artprice sur Twitter : http://twitter.com/artpricedotcom

    Contact: Josette Mey - tel: +33(0)478-220-000, e-mail: ir@artprice.com

    Artprice.com



    Number of Ion Community Users Triples, Spurred by Open Access to DNA Sequencing Protocols and Analysis SoftwareMaker of Ion Personal Genome Machine(TM) System sets new targets for $3 million in prizes in Life Grand Challenges competition

    CARLSBAD, Calif., Dec. 31, 2011 /PRNewswire/ -- Life Technologies Corporation today announced that membership in the Ion Community, the online open-access resource for Ion Torrent users and developers, has tripled to 5,000 people in just three months. The sudden jump in membership began after Ion Torrent published its sequencing protocols, analysis software and datasets for the Ion Personal Genome Machine(TM) (PGM(TM)), the world's first benchtop sequencer, on Sept 30th( )of this year.

    The Ion Community, which was established in March, has grown by about 150 new members a week and is expected to reach 10,000 members in 2012. Most of the community members are either current Ion Torrent users, people who want to learn more about the system by reviewing the datasets and protocols, or developers working on novel applications.

    "The amazing growth of the Ion Community underscores the huge demand there is in the scientific community to work with an open access platform and participate in how that platform develops," said Ion Torrent Founder and CEO Dr. Jonathan M. Rothberg. "Sharing information will accelerate the development of Ion semiconductor sequencing and inevitably drive breakthroughs in fields including medicine, energy and agriculture."

    Eric Olivares, founder of SEQanswers, the most popular online sequencing community, said: "The Ion Community has embraced the same principles that have driven the growth of SEQanswers: unrestricted access to information, protocols, and inter-user communication. In a rapidly evolving field where hardware, analysis algorithms, and wet-lab methods change monthly, I am excited to see a major technology provider embrace openness and acknowledge that their users will drive innovation on the platform."

    New Life Grand Challenges Dataset

    Ion Torrent also released its next round of benchmark data for the Life Grand Challenges competition. Participants are challenged to drive performance improvement of the Ion PGM sequencer in three areas: sample preparation, base yield and accuracy. To win the $1 million prize in any of these three categories, participants must beat the internal record at Ion Torrent by two-fold, through their own protocol improvements between January and March of 2012.

    The latest Grand Challenges E. coli dataset exhibits a average read length of 241 bp and high quality, (Q20) reads as long as 318 bp. An Ion 318(TM) chip was used, generating 1.27 Gb of data. All participants must now use the Ion 318 chip, which delivers 100-fold more data than the initial 10 Mb specification of the Ion 314(TM) chip, giving participants room to achieve the new benchmarks. Raw voltage data and a cloud-based computing environment are available by registering for the Life Grand Challenges on the Ion Community. Entries for this round of the Life Grand Challenges close on Mar. 15, 2011

    To win the challenges, participants must match or exceed these specific benchmarks:

    --  Scalability: A total of 2.54 Gb must be sequenced, twice the recorded
    1.27 Gb
    --  Speed: Sample preparation must be reduced to four hours, from the
    current six hours.
    --  Accuracy: The accuracy rate must increase to 99.5, or one error per 200
    base pair reads, from the documented 99 percent accuracy of 2011.
    

    "I believe the Accuracy Challenge is achievable - in fact I came close to the benchmark earlier in the year -- because it only requires a computer and an idea," said Monkol Lek, a doctoral candidate at the University of Sydney, who performs technical work with Ion PGM System data and writes the BioLektures blog. "Life Technologies has generously provided a wealth of resources in the form of data sets, source code and analysis tools available through the Ion Community. The improvements in the Torrent Suite software have demonstrated improving accuracy is composed of common problems in which standard techniques can be applied."

    The benchmarks and other information are available at the Ion Community website. Members and others can follow the Grand Challenges on Facebook and Twitter and hear Blog Talk interviews at blogtalkradio.

    RecognitION program

    Ion Torrent also announced that it has given away $20,000 and four boxes of Ion 316(TM) chips as part of the new RecognitION program, which acknowledges users' unique and valuable contributions to the Ion Community. RecognitION distributes points to those who participate in the community and the points are redeemed for rewards ranging from a T-shirt to an iPad to a free Ion PGM Sequencer. Users who accumulate 150,000 points win an Ion PGM Sequencer and a paid trip to a scientific conference.

    For Research Use Only. Not intended for any animal or human therapeutic or diagnostic use.

    The content provided herein may relate to products that have not been officially released and is subject to change without notice.

    About Life Technologies Corporation

    Life Technologies Corporation is a global biotechnology company dedicated to improving the human condition. Our systems, consumables and services enable researchers to accelerate scientific and medical advancements that make life even better. Life Technologies customers do their work across the biological spectrum, working to advance the fields of discovery and translational research, molecular medicine, stem cell-based therapies, food safety and animal health, and 21st-century forensics.

    The company manufactures both molecular diagnostic and research use only products. Life Technologies' industry-leading brands are found in nearly every life sciences lab in the world and include innovative instrument systems under the Applied Biosystems and Ion Torrent names, as well as the broadest range of reagents with its Invitrogen, GIBCO, Ambion, Molecular Probes and TaqMan(R) products. Life Technologies had sales of $3.6 billion in 2010, has a workforce of approximately 11,000 people, has a presence in approximately 160 countries and possesses one of the largest intellectual property estates in the life sciences industry, with approximately 3,900 patents and exclusive licenses. For more information on how we make a difference, please visit http://www.lifetechnologies.com.

    Life Technologies' Safe Harbor Statement

    This press release includes forward-looking statements about our anticipated results that involve risks and uncertainties. Some of the information contained in this press release, including, but not limited to, statements as to industry trends and Life Technologies' plans, objectives, expectations and strategy for its business, contains forward-looking statements that are subject to risks and uncertainties that could cause actual results or events to differ materially from those expressed or implied by such forward-looking statements. Any statements that are not statements of historical fact are forward-looking statements. When used, the words "believe," "plan," "intend," "anticipate," "target," "estimate," "expect" and the like, and/or future tense or conditional constructions ("will," "may," "could," "should," etc.), or similar expressions, identify certain of these forward-looking statements. Important factors that could cause actual results to differ materially from those in the forward-looking statements are detailed in filings made by Life Technologies with the Securities and Exchange Commission. Life Technologies undertakes no obligation to update or revise any such forward-looking statements to reflect subsequent events or circumstances.

    (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110216/MM49339LOGO )

    Ion Torrent ContactWes Conard415-385-4455wes.conard@lifetech.com

    Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110216/MM49339LOGO
    PRN Photo Desk, photodesk@prnewswire.com Life Technologies Corporation

    Web site: http://www.lifetechnologies.com/

    page 1    

    News archive of June 2017
    1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30 



    News Archives of January 2012
    1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31  

    News Archives other dates
        2017:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2016:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2015:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2014:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2013:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2012:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2011:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2010:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2009:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2008:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2007:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
        2006:   Jan     Feb     Mar     Apr     May     Jun     Jul     Aug     Sep     Oct     Nov     Dec    
  •  
    0-C     D-L     M-R     S-Z